Skip to content

Agences de notations et obligations d’entreprise

Les obligations d’entreprise à haut rendement, aussi appelées Obligations High Yield, permettent d’obtenir des rendements plus élevés. Ces obligations sont généralement considérées comme plus risquées par les agences de notations que les obligations Investment Grade, qui disposent d’une meilleure note de crédit.

En savoir un peu plus…

Les obligations high yield sont des obligations qui sont notées en dessous de celles investment grade par des agences de notation de crédit majeures comme Standard & Poor’s, Moody’s, et Fitch. Ces obligations présentent un risque de défaut de paiement plus élevé, mais offrent en retour un rendement potentiellement plus important pour compenser ce risque supplémentaire.

Avantages

  • Rendements plus élevés : Comme mentionné précédemment, les obligations high yield offrent généralement des rendements plus élevés que les obligations investment grade.
  • Diversification : Elles peuvent aider à diversifier un portefeuille obligataire, car leur performance n’est pas corrélée aux autres types d’obligations.

Inconvénients

  • Risque de défaut : Les émetteurs d’obligations high yield ont un risque plus élevé de ne pas être en mesure de rembourser leur dette.
  • Volatilité du marché : Les prix des obligations high yield peuvent être plus volatils, particulièrement en période de stress économique ou financier.
  • Risque de liquidité : Ces obligations peuvent être plus difficiles à acheter et à vendre rapidement et à un prix avantageux, en particulier lors des périodes de volatilité du marché.
Two building photo
10 Avantages des Obligations par Rapport aux Actions ?
“En menant sa propre analyse, un investisseur professionnel peut […] identifier les entreprises qui sont sous-évaluées par le marché et qui offrent des rendements élevés pour un risque faible.”
boussole
Faites Analyser votre Portefeuille Gratuitement

Asymétrie de l’information

Les agences de notation peuvent parfois se tromper dans la notation d’un émetteur, en surestimant ou en sous-estimant sa solvabilité, en particulier lorsqu’il s’agit d’obligations d’entreprise à haut rendement. Les agences de notation utilisent des modèles complexes pour déterminer les notations, mais ces modèles peuvent ne pas refléter avec précision la situation financière ou les performances futures d’une entreprise. En particulier lorsqu’il s’agit de petites ou moyennes entreprises dans un environnement économique qui évolue rapidement. En menant sa propre analyse, un investisseur professionnel peut tirer parti de l’asymétrie de l’information et la transformer en une asymétrie risque-rendement en identifiant les entreprises qui sont sous-évaluées par le marché et qui offrent donc des rendements élevés pour un risque faible.

Quelques stratégies utilisées par les gérants

Positionnement «top-down»
Le niveau de risque de l’environnement macro-économique est important et doit être fréquemment évalué. Certaines sociétés de gestion analysent chaque trimestre les indicateurs économiques et modifient en fonction, le bêta de crédit du portefeuille. Dès lors, celui-ci est en mesure de profiter du cycle de marché ou d’y résister.

Sélection des émetteurs de crédits
La plupart des sociétés d’investissement utilisent l’analyse fondamentale pour déterminer les obligations éventuellement sous-valorisées, en étudiant la durabilité et le profil financier de l’émetteur.

Elles appliquent aussi, le cas échéant une sous-pondération structurelle des obligations moins bien notées. La stratégie étant généralement basée sur une approche d’investissement à long terme afin de générer de l’alpha.

Les Frais des Produits Financiers : Ce Que Vous Devez Savoir

Comment Créer une Rente en Investissant dans des Obligations d’Entreprise

être appelé gratuitement par un conseiller financier

Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons pour vous donner plus d’informations. Les champs marqués d’un * sont obligatoires, les autres informations peuvent nous aider à améliorer notre proposition.

Genève Invest accepte les mandats à partir de 100’000 €