Skip to content

Comment acheter une action ?

Acquérir des actions permet d’accéder à une classe d’actif facilement accessible à l’investisseur particulier. En effet, celui-ci peut facilement participer à la croissance des meilleures sociétés au monde via l’investissement sur les marchés financiers. Revue de détail.

Comment acheter des actions ?

Pour acquérir des actions, il convient de se rapprocher de l’intermédiaire financier de votre choix (banque en ligne, broker, société de gestion…) et solliciter :
  • L’ouverture d’un compte-titres ;
  • Ou l’ouverture d’un PEA (plan d’épargne en action)
Si vous souhaitez gérer vous-même votre portefeuille, vous devrez passer un ordre de bourse pour acheter l’action que vous souhaitez. En revanche, si vous préférez investir dans un placement collectif (de type OPC ou UC), vous devrez passer par un intermédiaire financier, pour acheter une ou plusieurs parts dans un fonds de placement. A ce stade, Il ne faut pas hésiter à mixer actions et obligations dans votre stratégie d’investissement pour atténuer les risques et vous constituer un portefeuille diversifié. Ceci étant dit, analysons les avantages et inconvénients des comptes titres et des PEA.

Les limites du PEA

Le plafond des versements sur le PEA est de 150’000 EUR Toutefois, le PEA est une enveloppe fiscale qui vous permet de consolider vos gains (plus-values, dividendes, etc…) si vous ne sortez pas du plan avant une échéance de 5 ans. Cela signifie que le montant total du PEA peut être bien supérieur à 150’000 EUR et vous permettre d’optimiser vos impôts sur le long terme. Le PEA permet d’acquérir des actions européennes et on ne peut, en principe, sortir de ce périmètre. Certes, on peut y loger des Actions ou des ETF mais, in fine, le placement ne permet pas une large diversification. Pour s’affranchir de ces limites, le CTO peut s’avérer une arme redoutable pour diversifier ses placements.

Les avantages du compte titres (CTO)

Le CTO permet d’investir partout et tout le temps, dans le monde entier par le biais des :

  • Actions ;
  • Obligations ;
  • Sicav (société d’investissement à capital variable) ;
  • FCP (Fonds communs de placements) ;
  • Produits dérivés…

Contrairement au PEA, les fonds peuvent être consacrés à l’achat de titres de sociétés domiciliés hors de l’Union Européenne. Le niveau de liquidité du CTO n’est pas limité. Il s’ouvre en quelques minutes sur une bonne plateforme internet ou en contactant une société de gestion spécialisée dans la gestion de titres. On achète et on vend comme on le souhaite en fonction de la profondeur du marché.

“Le contexte macro-économique a entraîné un climat anxiogène qui a déteint sur les cours de bourse. Toutefois, de nombreuses sociétés vont très bien et confirment les résultats qu’elles avaient prévus de faire.”

Découvrez la Méthode de Sélection des Titres de Genève Invest
Mettre en Place un Portefeuille en Actions

Pourquoi investir en actions actuellement ?

Un marché d’opportunités constantes

Acheter des actions permet à l’investisseur de diversifier ses placements, en complément de son immobilier locatif, ou de son épargne retraite bloquée.
L’achat d’actions permet de :

  • Soutenir l’écosystème économique ;
  • Profiter des opportunités de marchés .

Toutefois il s’agit d’un placement risqué, surtout à court terme, et dont les performances sont volatiles, d’une année à l’autre. Malgré tout, il est manifestement intéressant d’investir encore dans les actions actuellement. En effet, le contexte macro-économique a entraîné un climat anxiogène qui a déteint sur les cours de bourse. Toutefois, de nombreuses sociétés vont très bien et confirment les résultats qu’elles avaient prévus de faire.

Les actions de croissance

Les secteurs dans lesquels on trouve de nombreuses sociétés growth sont globalement :

  • La technologie ;
  • L’informatique ;
  • L’électronique ;
  • Les énergies nouvelles.

L’opposé de l’investissement Growth est l’investissement Value qui consiste à identifier des actions décotées à un moment T.
Il est possible d’acheter des actions avec une réduction importante sur le prix d’achat, actuellement. Parmi celles-ci, on trouve des actions growth en dessous de leur valeur réelle, ce qui est rare et une véritable opportunité.
En effet, depuis le début de l’année, les actions européennes et américaines de croissance ont nettement sous-performé. Elles auraient cédé en moyenne 20,4% de leur valeur en 9 mois. Cette sous-performance inhabituelle des valeurs de croissance constituent des points d’entrée appréciables.
Les actions de croissance invitent donc à parier sur les perspectives de croissance de leurs bénéfices. Ainsi, anticiper les résultats à venir des valeurs de croissance permet de profiter des tendances de consommation porteuses à long terme (Tesla et sa voiture électrique par exemple).
In fine, comme nous l’avons mentionné en supra, les valeurs technologiques ont particulièrement souffert de la baisse des marchés. Alors qu’habituellement, un investisseur growth est prêt à payer cher une action de croissance, car il croit en la forte croissance future de celle-ci, il a l’occasion, aujourd’hui, de bénéficier d’une fenêtre de tir, à condition qu’il soit féru de marchés financiers ou à défaut, bien accompagné !

Découvrez les Résultats des Placements de Genève Invest depuis 12 ans

Bien Sélectionner son Gestionnaire de Patrimoine.

être appelé gratuitement par un conseiller financier

Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons pour vous donner plus d’informations. Les champs marqués d’un * sont obligatoires, les autres informations peuvent nous aider à améliorer notre proposition.

Genève Invest accepte les mandats à partir de 100’000 €