Skip to content

L’économie circulaire en question

L'économie circulaire est une approche qui vise à créer un système durable et efficace en minimisant les déchets tout en maximisant l'utilisation des ressources. Cette approche consiste donc à repenser le cycle de vie des produits et à promouvoir la réutilisation, la réparation et le recyclage des matériaux, afin de réduire l'impact environnemental de la production et de la consommation. Revue de détail sur quelques-unes des idées originales qui ont émergé dans ce domaine et sur ses enjeux.

Des idées innovantes en gestation dans le domaine de l’économie circulaire

Les fermes urbaines

Les fermes urbaines sont un exemple d’innovation dans l’économie circulaire. Elles sont conçues pour produire de la nourriture localement, en utilisant des matériaux recyclés et en recyclant les déchets organiques pour fertiliser les cultures. Elles se concrétisent dans des espaces restreints, tels que des toits d’immeubles ou des espaces verts urbains, par exemple et peuvent donc être une source d’alimentation locale et durable.

L’économie de la “fonctionnalité”

Malgré son nom barbare, l’économie de la fonctionnalité est une approche consistant à vendre un service plutôt qu’un produit. Par exemple, un consommateur va pouvoir louer un service de blanchisserie plutôt que de racheter une nouvelle machine à laver. Le but étant de réduire davantage les déchets et d’encourager la réutilisation.

Les matériaux biosourcés

Les matériaux biosourcés sont des matériaux qui sont dérivés de la biomasse, tels que les plantes ou encore des algues. Ces matériaux sont par nature renouvelables et peuvent être produits de manière durable.

Les villes circulaires

Les villes circulaires sont des villes qui ont pour objet de réduire leur impact environnemental en adoptant des pratiques qui favorisent l’utilisation de ressources renouvelables. Ceci via la collecte et le recyclage des déchets ou l’utilisation de transports en commun.

“ Si l’on constate une réelle avancée sur le sujet de l’économie circulaire, […] la disposition à fournir une contribution personnelle reste faible ”
Le développement durable chez Genève Invest

Des enjeux bien réels

On parle parfois d’un passage vertueux entre consommateurs à consomm’acteurs. En effet, de plus en plus de personnes souhaitent agir concrètement face au dérèglement climatique.

Les plus jeunes invitent de plus en plus souvent les décideurs publics à prendre leurs responsabilités. Dans le domaine privé, les entreprises les moins vertueuses d’un point de vue environnemental ou sociétal (ESG) sont d’ores et déjà mises à l’index de plus en plus fréquemment et perdent chaque jour un peu plus de leur valorisation financière.

Toutefois, même si l’on constate une réelle avancée sur le sujet de l’économie circulaire, notamment sur le volet qui oblige les commerçants à réparer certains produits, la disposition à fournir une contribution personnelle reste faible. Il existe encore un réel clivage entre l’approbation de principe et le comportement pratique !

Par exemple, selon une étude récente menée en Suisse, une majorité de consommateurs qui pensent se comporter de manière écologique sont nettement moins nombreux à vouloir acquérir encore des objets d’occasion.

Investir dans l’économie circulaire via une gestion sur mesure

Mettre en place un portefeuille sur mesure (en direct) est souvent considéré comme étant la meilleure solution pour les investisseurs qui font attention aux sociétés dans lesquelles ils investissent.

Ce type de gestion permet de facilement cibler ou écarter certaines sociétés ou secteurs d’activité désirables ou indésirables. Elle permet également une diversification optimale, selon le profil de l’investisseur. A l’inverse, les ETF ou fonds d’investissement sont très souvent opaques et donnent accès à un ensemble d’entreprises. Par conséquent, l’investisseur ne sait pas réellement auprès de quelles sociétés sont placés ses avoirs. Investir dans l’économie circulaire via une gestion en direct est donc une bonne idée, mais comme toujours, il est important de diversifier !

boussole
Mettre en Place un Portefeuille Sur-Mesure

Les marchés actions défient la FED

Comment créer une rente en investissant dans des obligations d’entreprise

être appelé gratuitement par un conseiller financier

Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons pour vous donner plus d’informations. Les champs marqués d’un * sont obligatoires, les autres informations peuvent nous aider à améliorer notre proposition.

Genève Invest accepte les mandats à partir de 100’000 €