Skip to content

Se réfugier dans l’or lorsque l’économie se contracte, une bonne idée ?

Moyen d’échange et actif financier immémorial, l’or peut être échangé comme une monnaie, partout dans le Monde. Les perspectives de l’or à moyen terme font l’objet de nombreux débats, même si le métal jaune reste un placement souvent plébiscité dans un portefeuille diversifié. Pourtant le précieux métal ne distribue aucun revenu et reste un investissement risqué, même en temps de crise. D’autres solutions peuvent s’avérer plus judicieuses, en temps de crise. Par exemple, lorsqu'un gérant privilégie des actions dites « value », il joue la sous-valorisation de certains titres en bourse. Ceci, en anticipant que les marchés s’apercevront tôt ou tard de cette sous-évaluation.

L’or une valeur refuge en temps de crise

L’or est un placement liquide qui a fait ses preuves dans l’histoire des hommes et au travers des différents cycles historiques. C’est également un présent lié à des traditions bien ancrées dans beaucoup de sociétés. L’or a indubitablement jalonné l’histoire de civilisations. Par ailleurs, contrairement à un titre obligataire, l’or n’implique aucun passif, aucun titre de créance. Contrairement à la monnaie fiduciaire, il ne s’imprime pas et sa valeur ne fluctue pas en fonction des décisions des banques centrales. Même si la plupart d’entre elles en possèdent !

L’or voit souvent son cours s’apprécier en période de crise financière ou de krach boursier. Globalement, dans les périodes de crise de confiance et d’incertitudes.
Les crises financières deviennent récurrentes depuis 20 ans comme en 2000, 2008 et 2022. L’histoire économique souligne qu’il en survient une, tous les 15 ans. Actuellement, la guerre en Ukraine, les tensions commerciales et géopolitiques entre la Chine et les Etats-Unis et le multilatéralisme sont favorables à un retour de l’or dans le portefeuille des investisseurs. En effet, le métal jaune est décorrélé des marchés actions et permet de se soustraire, pour un temps, à la volatilité des marchés.
Par ailleurs, lorsque le cours de l’or varie, en fonction de l’offre et de la demande, il ne peut durablement se situer en dessous du coût de production car les sociétés minières devraient ralentir leur production. Cela provoquerait une baisse de l’offre qui soutiendrait mécaniquement les cours.
Concrètement, le cours de l’once d’or fin a progressé de près de 10% pendant le mois de février 2022, marqué par l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Entre janvier et août 2020, pendant la récession provoquée par la pandémie de Covid-19, l’or avait vu son cours bondir de plus de 20%. Lors de la crise des subprimes en 2008 et des dettes publiques au sein de la zone euro : entre janvier 2008 et août 2012, la valeur de l’or avait là encore progressé de près de 100% !
Pour bon nombre d’épargnants, l’or constitue donc la valeur refuge par excellence. Même si celui-ci ne génère aucun revenu. Pourtant, ce marché est volatile et comporte lui aussi un risque de liquidité. Il est souvent compliqué de prédire l’évolution future de la valeur de l’or. Gardez en mémoire que le fléchissement des cours peut advenir à tout moment et de manière inopinée.

“En temps de crise, les actions peuvent être intéressantes, sous réserve de faire les bons choix.”
Gold als Geldanlage

Comment investir son épargne en 2022 ?

Les atouts des actions de valeur (Value) dans les contextes de crise.

Contrairement à l’or, les actions, en temps de crise, peuvent être intéressantes, sous réserve de faire les bons choix. Cela peut être le cas des actions Value. Cette classe d’actions permet d’investir dans des sociétés temporairement sous-évaluées sur les marchés. On oppose souvent actions Value et actions Growth, qui consistent à investir cette fois-ci dans des valeurs de croissance, déjà fortement valorisées et au PER élevé.
Autrement dit, investir dans des actions values consiste à sélectionner des actions d’entreprises dont la valeur boursière est inférieure à leur valeur réelle, et donc dotées d’un fort potentiel. Ce sont des actions injustement sous-évaluées par le marché, pour de multiples raisons. Par exemple, il se peut que le contexte, à un instant T, fasse que les investisseurs ne s’intéressent pas à tel ou tel secteur à un moment donné. On parle parfois d’irrationalité des marchés. Par effets de modes ou suivisme, les investisseurs ont tendance à avoir des comportements moutonniers.
Investir dans des titres value est une solution défensive car cette stratégie repose sur une estimation future de l’action basée sur les fondamentaux solides d’une société. Elle vise à anticiper une revalorisation du cours de l’action à sa valeur réelle dans le futur. Les actions value appartiennent généralement aux entreprises cycliques. Alors que les investisseurs les boudent en préférant souvent pour des actions de croissance (comme les tech), elles continuent souvent à produire de la valeur, sous les radars, via le versement de confortables dividendes.

On trouvera principalement des actions Value dans des valeurs bancaires, l’industrie lourde, la publicité, ou encore les titres de services (télécoms, services aux collectivités). Enfin, parmi les sociétés Value françaises intéressantes à analyser en période d’incertitude, on retrouvera des entreprises comme :

  • Sanofi
  • BNP Paribas
  • SAP
  • STMicroelectronics

La liste étant loin d’être exhaustive…

boussole
Posez-vos Questions Gratuitement à un Spécialiste

Pourquoi il ne faut pas laisser dormir son argent sur un livret A

Comment créer une rente en investissant dans des obligations d’entreprise

être appelé gratuitement par un conseiller financier

Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons pour vous donner plus d’informations. Les champs marqués d’un * sont obligatoires, les autres informations peuvent nous aider à améliorer notre proposition.

Genève Invest accepte les mandats à partir de 100’000 €