Skip to content

Le pic des taux d’intérêts attendu en 2023 ?

Quelles conséquences pour votre stratégie d’investissement ? Vous le savez aussi bien que nous, la finance est en constante évolution, et mieux vaut se tenir informé des dernières tendances pour prendre les meilleures décisions d'investissement. Aujourd’hui, nous aborderons le sujet du pic des taux d'intérêt qui sera probablement atteint en deuxième partie d'année 2023, et ses conséquences dans votre stratégie d’allocation d'actifs.

Le monde change et l’obligataire avec !

Nous nous trouvons désormais, en ce printemps 2023, dans un environnement totalement différent des 10 années précédentes. En effet, nous sommes passés d’une situation de taux négatifs à des taux élevés, ce qui entraîne des retournements de tendance inédits. Mieux vaut donc en avoir conscience et s’adapter derechef à ces nouvelles conditions de marché.

Après la chute des marchés en 2022, le niveau des valorisations et la reconstitution des rendements obligataires offrent davantage de confort aux investisseurs. Par exemple, les obligations d’État US offrent aujourd’hui une rémunération proche de 4% à 10 ans, tandis que le Bund Allemand est de 2.5%.

Decorative background
10 Avantages des obligations sur les actions

Vers la fin probable de la hausse des taux d'intérêt à mi-2023

Comme évoqué en supra, les experts financiers prévoient désormais que les taux d’intérêt atteindront un pic en deuxième partie d’année. Cette hausse des taux résulte principalement de la volonté affichée de maîtriser l’inflation, de la part de la Réserve fédérale américaine.

Il en résulte que les obligations et les prêts à taux variable devraient être plus affectés que les prêts à taux fixe. Les obligations qui offrent un taux d’intérêt fixe, comme les obligations d’État, perdront de la valeur à mesure que les taux augmenteront.

Toutefois, cette situation peut également offrir des opportunités d’investissement intéressantes, car les obligations d’entreprise peuvent être achetées à des prix inférieurs à leur valeur nominale, offrant ainsi un rendement élevé.

En définitive, le pic des taux d’intérêt prévu pour la deuxième partie de l’année 2023 peut être une source d’opportunités d’investissement pour les investisseurs bien accompagnés.

“Les opportunités d’investissement actuelles ne dureront pas éternellement puisqu’une fois que les taux commenceront à redescendre, le prix des nouvelles émissions obligataires s’envolera”

Mieux comprendre l’impact de la hausse des taux

Pour faire court, en période de hausse de taux, les obligations d’entreprise existantes perdent de la valeur, car les investisseurs peuvent obtenir un meilleur rendement en investissant dans des obligations plus récentes émises à des taux plus élevés.

En outre, les investisseurs peuvent également profiter de la hausse des taux d’intérêt en achetant des obligations d’entreprise existantes à un prix inférieur et en les maintenant jusqu’à ce que les taux d’intérêt baissent à nouveau !

La période que nous vivons actuellement offre donc des opportunités d’investissement intéressantes sur le marché obligataire.

Notons au passage que cette opportunité d’investissement ne durera pas éternellement car une fois que les taux commenceront à redescendre, le prix des nouvelles émissions obligataires s’envolera, réduisant ainsi l’attrait des anciennes obligations.

Conclusion

Il s’agit donc pour l’investisseur de chercher à profiter de cette opportunité avec célérité en recherchant des obligations d’entreprise solides avec des perspectives financières stables pour minimiser les risques associés à ces investissements.
boussole
Mettre en Place un Portefeuille Obligataire

Pourquoi investir dans des obligations d'entreprises ?

Découvrez les résultats des placements de Genève Invest depuis 12 ans

être appelé gratuitement par un conseiller financier

Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons pour vous donner plus d’informations. Les champs marqués d’un * sont obligatoires, les autres informations peuvent nous aider à améliorer notre proposition.

Genève Invest accepte les mandats à partir de 100’000 €